100MURS
Bouton menu

Exemple d’intervention : Stages collectifs en milieu ouvert

Public concerné :

Le stage s’adresse à des personnes rencontrant des difficultés à s’engager dans un projet personnel et professionnel afin de se réinsérer dans la société ;

Elles ont besoin de reprendre confiance en elles, d’apprendre à s’organiser, à anticiper et à mieux connaître les ressources à leur disposition pour mener à bien leurs démarches de recherche d’emploi.

Le cadre posé du respect mutuel et de l’écoute de chacun permet d’établir une relation de confiance avec les intervenants et les travaux en groupe enrichissent la réflexion de chaque participant.

Objectifs :

La réinsertion nécessite d’agir en « stratège », de prendre en compte son profil, son projet, l’environnement économique et social et les freins éventuels liés à la situation particulière des personnes. Ces champs seront travaillés de manière à aider à la prise de décision, à anticiper, à s’organiser.

Ce programme s’intègre dans l’accompagnement réalisé par les personnels du SPIP dans le cadre de la mesure exécutée.

Le contenu du programme

1. Le développement personnel :

- Résilience : comment reprendre le contrôle sur sa vie
- Le changement : identifier les étapes du changement, à l’aide de la pyramide de Maslow et de la courbe de Rogers.

2. L’élaboration d’un projet personnel et professionnel :

- Faire le choix d’un projet réaliste et réalisable,
- Organiser sa recherche d’emploi, préparer ses trajets, anticiper les difficultés
- Mieux comprendre son environnement économique et les contraintes des employeurs
- Préparer sa période d’essai, identifier les personnes ressources dans l’entreprise,
- Simulation d’entretien : apprendre à communiquer (contexte professionnel ou autre) avec sérénité, à entrer en relation sans violence et à gagner confiance en soi – dépasser les préjugés

3. La citoyenneté

Les participants seront amenés à s’interroger sur les questions suivantes :
- Quelle est ma place dans la société ?
- Quelles sont les valeurs de la société française ?
- Quelles sont mes valeurs, celles que j’ai envie de défendre ?
- Quelle conscience ai-je de mon identité ?
- Qu’est-ce qui me relie aux autres au sein de la société ?

La solidarité à travers l’apprentissage des gestes qui sauvent et le passage du PSC1

L’objectif final du programme est que les participants soient plus à l’aise dans leurs relations avec le monde qui les entoure, qu’ils aient une confiance en eux plus solide et une meilleure capacité à interagir sereinement et de façon apaisée avec leur environnement. Ce sont des atouts essentiels pour permettre à ces personnes de reprendre leur place dans la société .

Personnes concernées par le dispositif

Personnes suivies par le SPIP en Milieu Ouvert dans le cadre de :
- Travail d’Intérêt Général ou Travail Non Rémunéré
- Sursis avec Mise à l’Epreuve en cours de suivi,
- Proposition dans le cadre d’une contrainte pénale
- Stage de citoyenneté (sur habilitation du procureur
- Libération sous Contrainte

Et qui éprouvent des difficultés dans leur parcours de « désistance » dans leur rapport à
- elles-mêmes (confiance en soi),
- aux autres, (communication apaisée et efficace ; « codes » sociaux,
- au travail (situation précaire ou bloquée, sans projection),
- à leur environnement urbain (difficultés à se déplacer, à se repérer en ville, ...)

Ce programme s’adresse en priorité aux jeunes (18-25 ans), mais il est ouvert également aux plus de 25 ans qui se retrouvent dans les besoins cités plus haut

La participation est basée sur le volontariat.

Modalités

Les publics sont orientés par les CPIP sur l’action en fonction des besoins repérés et suivant les modalités internes d’orientations sur des actions collectives.
Si possible, la personne est rencontrée individuellement en amont du stage, afin de lui présenter l’action, les aspects pratiques (lieu, horaires, ...), de faire le point sur ses besoins, et de valider son intégration au groupe.
Si l’entretien confirme sa participation, elle est conviée au stage.
Si la personne ne peut pas être vue au préalable, elle est directement conviée à l’action et les informations pratiques (lieu, horaires, ...) transitent idéalement par le/la CPIP, en dernier recours par courrier ou mail.

NB : Il peut arriver qu’en fonction des contraintes de calendrier le passage du PSC1 soit décalé dans le temps.

Tenue de l’action : La tenue effective de l’action est confirmée 3 semaines en amont du démarrage, sous réserve d’avoir au minimum 6 personnes inscrites sur l’action.