100MURS
Bouton menu

Un nouvel outil pédagogique pour lutter contre la récidive

« CARCEROPOLIS, Prévenir la récidive » est un nouvel outil pédagogique édité par l’association 100MURS, en collaboration avec l’association Carceropolis.fr. L’objectif de cet outil est double : favoriser la réinsertion et prévenir la récidive des personnes incarcérées, prévenues ou condamnées.

Il permet de traiter de manière interactive les questions liées :

  • aux victimes,
  • aux comportements en détention,
  • aux démarches de réinsertion,
  • à la prévention de la récidive,
  • aux relations entre le personnel pénitentiaire et la personne détenue.

Il permet également, par l’échange et le débat, la mise en réflexion sur les sujets suivants :

  • des conséquences des actes qui ont mené à l’incarcération,
  • de la préparation à la sortie,
  • du sens de la peine,
  • du travail de soins (type addiction / violence),
  • des liens familiaux.

COMMANDER CET OUTIL


Pourquoi un tel outil

La réinsertion doit commencer le premier jour d’incarcération, en premier lieu par une prise de conscience et une forte volonté de la personne condamnée, puis par un accompagnement le plus cohérent et efficace possible par les professionnels des secteurs « justice-prison ».

Le taux de récidive chez les personnes sortantes de prison reste encore inacceptable car plus de 60% d’entre elles réitèrent des infractions, délits ou crimes, dans les 5 ans qui suivent leur libération.

Il convient donc de consolider les outils existants et rendre accessibles aux professionnels de la réinsertion de nouveaux outils pédagogiques adaptés, notamment pour ceux d’entre eux qui sont au plus proche des personnes incarcérées.

Pour avoir vécu l’incarcération dans ma chair et traversé le long chemin d’une réinsertion sociale et professionnelle, je sais combien il est complexe et difficile dans un temps de vie carcérale de se (re)mobiliser et de s’engager dans un changement de comportement et de regard sur soi et la société.

C’est pourquoi il me semble nécessaire et incontournable d’utiliser des outils pédagogiques adaptés permettant de stimuler la responsabilité des individus concernés par une incarcération, afin de les aider à devenir « acteur principal » de leur parcours de réinsertion et, ainsi, trouver un sens à la peine.

Karim Mokhtari
Association 100MURS

CONSEILS AUX PROFESSIONNELS

Élaboré comme un outil interactif, « Carceropolis – Prévenir la récidive » convient d’être animé par un professionnel de la réinsertion/de la prévention de la récidive.
Ce support pédagogique pour la prévention de la récidive doit être l’occasion pour vous, Conseillers Pénitentiaire d’Insertion et de Probation, qui êtes en charge du suivi des mesures décidées par les magistrats, c’est-à-dire du suivi de l’exécution des peines, de traiter de manière à la fois ludique et approfondie les problématiques liées à la réinsertion et à la prévention de la récidive des personnes que vous accompagnez au quotidien, dans les établissements pénitentiaires et en milieu ouvert.

Saisissez-vous de « Carceropolis – Prévenir la récidive » pour consolider vos outils existants et pour observer vos actions d’insertion et de prévention depuis un angle nouveau.

N’hésitez pas à prendre le temps de provoquer le débat à chaque question et à interroger les participants après chacune de leur réponse, afin de renforcer vos messages et faire émerger des prises de conscience chez les personnes incarcérées ou suivies en milieu ouvert.

COMMANDER CET OUTIL


COMPOSITION DE LA BOÎTE

• Un plateau sur lequel sont dessinés :
– 1 disque avec des compartiments de couleur :
> Vert : Démarches de réinsertion
> Rouge : Fautes disciplinaires
> Bleu : Préjudices des victimes
> Orange : Prévention de la récidive
> Violet : Qui fait quoi ?
> Jaune : Questions flash

– 4 emplacements pour les joueurs (cases cellules, avec emplacement pour les points)
– 1 emplacement « Quartier disciplinaire » (centre du plateau)
– 6 emplacements pour les cartes de couleur (reprenant les six couleurs du disque à compartiments)
• 136 cartes : question-information, joker-perdant, joker-gagnant, quartier disciplinaire. Chacune des cartes du jeu est l’occasion de s’informer sur les métiers de l’administration pénitentiaire et de la justice, de développer sa capacité à se réinsérer et d’éviter la récidive.
• 8 pions-figurines
• 1 feutre Velléda
• 1 dé à 6 couleurs à jouer
• 1 carton-réponses
• 1 livret pédagogique

Ce jeu est édité par l’association 100murs (100murs.org), en collaboration avec l’association Carceropolis (carceropolis.fr).

A propos de cet outil


« On doit avoir, dans la vie comme dans notre société, une « seconde chance ».
Nous savons que chaque faute mérite sanction. Il est aussi essentiel de faire plus pour qu’une faute, surtout celle d’un jeune, ne soit pas le début d’une boucle négative sans fin et synonyme d’une vie sans avenir. Notre société doit responsabiliser chacun bien sûr mais elle doit aussi savoir proposer des « secondes chances », concrètement, pour que chacun puisse s’en saisir.

Mais cette seconde chance est aussi un long chemin de reconstruction ; c’est un choix individuel de s’en saisir ou pas. Chaque jour, on peut choisir de suivre ce long chemin ou d’en dévier. Cela nécessite beaucoup de courage pour avancer, éviter les embûches si nombreuses, et faire de ce chemin un nouvel espoir. »

Sylvain Waserman
Vice-président de l’Assemblée Nationale

“ La prévention de la récidive est une des missions principales du CPIP.
Malheureusement, faute de temps et de moyens humains suffisants, cela est difficile à mettre en œuvre au quotidien. Cela est d’autant plus le cas en maison d’arrêt et dans certains milieux ouverts surchargés.
Concernant la contribution d’anciens détenus, je pense que celle-ci est pertinente et plus que nécessaire dès que cela est possible.
Quelques partenariats existent déjà en ce sens mais ils restent à développer.“

Paroles d’une Conseillère Pénitentiaire d’Insertion et de Probation

“ Une fois la dette à la société payée, il faut repartir sur des bases solides en mettant tout en œuvre pour y parvenir. C’est aussi à ce prix que nous, professionnels sur le terrain, pourrons effectuer notre métier de surveillant correctement, à ce prix que nous pourrons faire baisser le nombre trop important de personnes détenues, la surpopulation carcérale qui nuit
à la prévention de la récidive.

« Avoir la foi, c’est monter la première marche,
même quand on ne voit pas tout l’escalier. »

Une citation de Martin Luther King qu’il m’arrive de donner aux plus démotivés,
lors d’un passage à vide, lors d’un moment de doute, que je n’hésite pas à revisiter à ma façon en : « Voir votre avenir, c’est monter la première marche, même quand on ne voit pas le haut de l’escalier ».“

Franck, Premier Surveillant


COMMANDER CET OUTIL

  • Je souhaite acheter cet outil et le recevoir par voie postale  : j’utilise ce lien HelloAsso (paiement par carte bleue) pour payer 79 € plus 10 € de frais de port.
  • Je souhaite juste acheter cet outil, et je viendrais le chercher à l’association (Paris, Marseille ou Brest) : j’utilise ce lien HelloAsso (paiement par carte bleue) pour payer 79 €.
  • Je souhaite acheter cet outil mais SANS carte bleue  : je contacte 100MURS sur contact@100murs.org